Master II Droit Public Financier

La vocation de ce Master 2 est de permettre l’acquisition et l’approfondissement de connaissances solides en droit public dans la perspective d’un projet professionnel orienté vers les métiers de la gestion publique. L’obtention du diplôme permettra ainsi d’être recruté comme contractuel par des collectivités publiques ou parapubliques pour exercer des fonctions d’encadrement et de responsabilité ou de présenter des concours de la Fonction publique. Un stage de deux mois minimum permet aux étudiants de s’initier notamment aux métiers de liées à la gestion publique dans l’administration de l’Etat, dans une collectivité locale, dans un cabinet d’avocats fiscalistes par exemple en vue de la préparation du CRFPA ou dans une entité de droit privé (entreprise) entretenant des relations étroites avec la sphère publique.

Découvrir le Master II Droit Public parcours Droit Public Financier sur le site de l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense

Dans le cadre de la préparation aux concours, ce Master 2 offre ainsi la possibilité de maîtriser les savoirs techniques propres aux épreuves des concours de la fonction publique (dissertation et note de synthèse par exemple). Parmi les concours de catégorie A, la formation cible plus particulièrement les concours organisés par le ministère de l’économie et des finances (inspecteur des finances publiques, inspecteur de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, inspecteur des douanes…) et, en association avec l’IPAG (admission parallèle), assure une préparation au concours des Instituts régionaux d’administration (I.R.A.) et autres concours de la fonction publique étatique, territoriale et hospitalière.

Ce Master 2 offre aussi l’opportunité de développer des recherches dans une des nombreuses branches du droit public financier (droit budgétaire, droit de la comptabilité publique, droit fiscal). Les enseignements proposés vont accompagner les étudiants dans la formulation de leur raisonnement juridique à partir de l’analyse des problématiques actuelles propres à la discipline financière qui connaît un profond renouvellement depuis notamment l’entrée en vigueur de la loi organique du 1er août 2001 relative aux lois de finances (LOLF). Pour ceux qui désirent approfondir leurs recherches, l’inscription en thèse de doctorat peut constituer la suite logique de l’obtention de ce diplôme et le début d’un parcours vers les métiers universitaires. Mais, plus largement, l’expérience montre que les compétences acquises dans le cadre d’une formation à la recherche (telles que la rédaction d’un mémoire) constituent des atouts précieux pour une insertion professionnelle réussie dans le secteur public. Les organismes publics et parapublics (EPIC, SEM…) mais aussi le secteur privé avec les thèses sous convention CIFRE apprécient les collaborateurs ou consultants qui manifestent de réelles aptitudes pour la rédaction, l’analyse et la synthèse dans un domaine juridique qui nécessite des compétences techniques très recherchées.

Le Master 2 a pour particularisme de s’appuyer sur les compétences d’un certain nombre de membres des juridictions administratives, Conseillers d’Etat et magistrats, qui y enseignent aux côtés des enseignants-chercheurs titulaires, Professeurs et Maîtres de conférences, spécialistes reconnus dans leur champ disciplinaires respectifs. De la même manière, ce Master 2 bénéficie de l’apport de professionnels ayant rang de Professeurs associés à l’Université. Les relations établies avec l’IPAG permettent par ailleurs d’accentuer encore cette ouverture importante sur l’administration en général et les fonctions publiques en particulier, en offrant aux étudiants l’opportunité d’être formés aux techniques de sélection propres aux concours par des intervenants qui les mettent en œuvre et les pratiquent au quotidien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *